Nouvelles et activités

Communiqué - Cellules d'innovation - Clôture

28
Octobre

logo Cellules

 

 

 

COMMUNIQUÉ

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

En mode bilan pour les cellules d’innovation en culture, tourisme et numérique : Projet de recherche-action formalisant le déploiement d'une communauté technoculturelle en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

 

Chandler, le 28 octobre 2020 ─ Le Technocentre TIC, en collaboration avec le Living Lab en innovation ouverte (LLio) du Cégep de Rivière-du-Loup et Cpour.ca, présente son bilan d’activités des cellules d’innovation réalisées avec les trois organisations sélectionnées en culture et tourisme; la Corporation de gestion et de mise en valeur du Mont Saint-Joseph, Exploramer et le Festival Musique du Bout du Monde.

 

Consolider une communauté technocuturelle

Démarré en septembre 2018, le processus devait permettre de consolider le déploiement, en connectant ces cellules d’innovation, d’une communauté technoculturelle durable pour soutenir le développement de l’économie numérique de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. 

 

«Ce projet visait à mettre en place une démarche de développement d'expériences touristiques et culturelles qui seraient enrichies par la technologie, tout en adoptant des postures et des pratiques plus collaboratives. Il y avait le souhait que les intervenant·e·s du milieu développent leur connaissance et leur appétit sur les possibilités du numérique et sur les pratiques d'innovation collaborative.», explique David Guimont, chercheur et cocoordonnateur au LLio.

 

Un bilan positif : Quelques statistiques parlantes 

Au total, 18 participant·e·s ont pris part à 25 rencontres du projet, 11 pour Exploramer, 9 pour le Mont-Saint-Joseph et 5 pour le Festival Musique du Bout du monde. 34 récits de vie ont été publiés afin de transférer l’expérience vécue à la communauté. Ils sont tous hébergés sur le site du Technocentre TIC au https://technocentre-tic.com/cellules/. Par ailleurs, une communauté Facebook Communauté technoculturelle Gaspésie — Îles-de-la-Madeleine d’échange et de partage a émergé pour alimenter le lien entre les différent·e·s participant·e·s et créer un pont significatif pour l’après. 22 collaborateur·trice·s, des expert·e·s en technologie ou en approches collaboratives, issu·e·s du réseau des membres du Technocentre TIC, de Cpour.ca, du CDRIN et du LLio ont été en orbite autour de ce projet de recherche et de cocréation. Puis, un événement de sprint créatif rassemblant 75 personnes sur 2 jours a permis de générer 28 fiches-idées et 3 projets. 

 

Durant le processus, les participant·e·s ont pu explorer et tester des technologies telles que la réalité augmentée, la réalité virtuelle, les objets connectés (comme les beacon et RFID), la modélisation 3D, des micro-contrôleurs tels que Makey Makey et Arduino et bien d'autres technologies numériques. Ils ont également eu l’occasion d’explorer le concept d’expériences touristiques/culturelles enrichies par la technologie.  Le tout avec des expert·e·s du numériques et makers de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et du Bas-Saint-Laurent, notamment en provenance du CDRIN du Cégep de Matane et du Fablab du Cégep de Rivière-du-Loup.

 

 

Pour Exploramer, les retombées du projet sont palpables. « Je dois dire qu’après de récentes rencontres avec des entreprises qui s’intéressent à notre projet Baleines à l’école, j’ai réalisé tout l’impact qu’avait eu la cellule d’innovation et le travail fait pendant 1 an. J’ai réalisé que ma compréhension du monde numérique avait considérablement évoluée, que le travail d’idéation m’a permis d’ouvrir mes horizons et ma compréhension du processus de création.», illustre Mélanie Cantin, responsable de l'interprétation chez Exploramer. 

 

Des apprentissages exportés jusqu’au Bas-Saint-Laurent

L’expertise acquise pendant cette recherche-action en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine a été mise à profit et transférée dans le cadre du projet Exploration et cocréation, le numérique en culture et tourisme au Bas-Saint-Laurent. Trois organismes culturels et touristiques du Bas-Saint-Laurent ont bénéficié de cellules d’innovation de janvier à septembre 2020. Toute personne désireuse de continuer l’exploration du concept de communautés technoculturelles est invitée à réserver sa matinée du 24 novembre 2020 pour participer à l’événement de clôture et de transfert de ce projet Bas-Laurentien. Détails à venir sur llio.quebec et sur la page Facebook de la Communauté technoculturelle Gaspésie — Îles-de-la-Madeleine.

 

 

─ 30 ─

 

À propos des partenaires :

 

Partenaire promoteur : Technocentre TIC

Le Technocentre des technologies de l'information et des communications est un organisme à but non lucratif qui vise à promouvoir l’émergence des TIC en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et à favoriser le développement de la main-d’œuvre locale. Sa mission principale est de développer l’usage du numérique par les entreprises, les organisations et les travailleurs afin de stimuler le développement de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine.

Rôle dans le projet : Promoteur, direction et coordination du projet

 

 

Partenaire de la démarche : Living Lab en innovation ouverte

Le LLio, pour Living Lab en innovation ouverte, est un Centre collégial de transfert en innovation ouverte lié au Cégep de Rivière-du-Loup. Sa mission est de favoriser l’adoption des pratiques d’innovation ouverte par les entreprises, les organisations et les communautés. Le LLio est un service d’accompagnement, de référencement, de formation et de recherche sur l’innovation ouverte et collaborative centrée sur les usagers.

Rôle dans le projet : Expertise d’innovation ouverte, approche living lab, animation, protocole de recherche et diffusion scientifique.

 


Partenaire privée : Cpour.ca


Cpour.ca est une entreprise active dans le secteur des arts, de la culture et de l’éducation. Elle offre des services en stratégie numérique, accompagne les processus créatifs et collaboratifs, et partage sa vision axée sur la transformation numérique de son secteur. Au cœur de la mission de Cpour.ca : les valeurs de la culture numérique (collaboration, partage et ouverture). Annie Chénier, propriétaire, partage sa passion du numérique comme outil collaboratif et participatif et participe à de nombreuses communautés de pratique (Réseau ADN, Wikipedia/Wikidata, FabLab, communauté Museomix, coworking, etc.).

Rôle dans le projet : Porte-parole à titre d’entrepreneure, mandat dédié concernant le partage des connaissances.

 

Sources :
Carol Cotton

Directeur général

Technocentre TIC

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
581-361-0052

 

David Guimont 

Facilitation – Recherche
Living Lab en innovation ouverte du Cégep de Rivière-du-Loup

David.Guimont@llio.quebec

(418) 862-6903, poste 2163


Annie Chenier

Entrepreneure

Cpour.ca

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

(514) 797-3344

Information :
Anick Loisel
Communications et gestion de projets
Technocentre TIC

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
581-361-0073